Vins

Taittinger veut faire concurrence à prosecco avec un vin pétillant « made in England »

Taittinger, spécialiste de grands crus a acheté des terres dans le Kent avec son associé local. Ceci en vue de proposer un vin brillant d’aussi bonne qualité que le Champagne.

Taittinger a procédé à l’achat des terres de la perfide Albion. Après s’être attaqué au Nouveau Monde à travers la Napa Valley, la société champenoise attaque à nouveau en annonçant cette fois-ci l’acquisition de terres dans le Kent. Il s’agit d’une trentaine d’hectares près de Canterbury pour 4 millions de livres (environ 5,5 millions d’euros), d’après le principal intéressé. « C’est un geste d’amitié pour un marché qui nous soutient depuis de longues années », explique Pierre-Emmanuel Taittinger. Et une nouvelle escale dans une collaboration de longue date avec la société Hatch Mansfield, et Patrick McGrath, le PDG du distributeur britannique.

« Nous pensons que nous pouvons faire du vin de bonne qualité grâce à des sols crayeux », ajoute-il. Les cépages choisis seront le Chardonnay, le Pinot noir et le Pinot Meunier, mais une sélection achetée et pas celle provenant de ses terres champenoises. Concernant leur culture, Pierre-Emmanuel Taittinger a indiqué qu’elle se fera à la viticulture raisonnée. « Il est encore un peu tôt pour dire ce que nous allons faire. Nous sommes en train d’examiner la question ». Par contre, le nom a déjà été trouvé: le domaine Evremond, du nom de Charles de Saint-Evremond, un personnage du XVIIIe siècle émigré en Angleterre et qui a été enterré dans l’Abbaye de Westminster à Londres.

La mode des luisants bloque le Champagne

Il sera question de produire pratiquement 300.000 bouteilles de vin pétillant dans sept à huit ans. Et de naviguer sur du « sparkling » en Grande-Bretagne. Premièrement parce que le marché des vins pétillants est très imposant: 4 milliards de bouteilles contre 300 millions pour le seul Champagne dans le monde. Mais aussi et notamment à une période où la consommation de champagne dans le monde connait une chute (-1,4%) surtout à cause en raison de la réduction de la consommation au Royaume-Uni, qui est le premier marché export avec 30 millions de bouteilles, et une contrée où Taittinger exporte pratiquement 25% de ses produits.

Les plus populaires

To Top