Actualités

Quel montant de loyer pouvez-vous demander ?

Vous venez d’acheter une maison ou un appartement et souhaitez les louer ? Pour trouver un locataire rapidement, mieux vaut proposer un montant de loyer qui respecte les loyers qui s’appliquent sur le marché.

Trouver le bon prix de loyer

Le propriétaire est libre de fixer le montant de son loyer. La loi ne prévoit aucun plafond. Attention cependant à ne pas surestimer le montant du loyer au risque de ne pas trouver de locataire. Pour être viable, le montant de la location doit respecter les loyers pratiqués sur les mêmes types de biens.
Avant de louer, consultez donc les annonces immobilières qui correspondent à votre bien pour vous donner une idée des prix pratiqués.
Quelques exemples de loyers peuvent être facilement trouvé sur seloger.com, exploreimmo, fnaim.fr ou encore via les moteurs de recherche comme immobilier-france.

Les critères qui permettent de fixer le prix sont notamment l’emplacement du logement ainsi que sa superficie.
L’état général de la maison ou de l’appartement permet également de proposer un prix en adéquation avec la réalité du marché. Le rapport qualité/prix doit être convenable pour ne pas faire fuir les potentiels locataires.

Pour la location d’un appartement, viennent ensuite les services disponibles dans l’immeuble ; si il dispose d’un ascenseur, d’un gardien, vous pouvez demander un montant de loyer plus important.

A noter également que les locations meublées se louent plus chères que les locations vides. Si vous disposez d’un logement dans une ville étudiante, songez à opter pour ce mode de location !

Pensez qu’il est toujours plus intéressant de louer à un montant moyen que de ne pas trouver preneur pour cause de loyer trop élevé.

Comment répartir les charges ?

En règle générale, le propriétaire du logement ne paie qu’une partie des charges ; ce sont les charges non récupérables. Il s’agit de la taxe foncière ainsi que les frais liés aux gros travaux, par exemple. Acheter un bien nécessite donc un minimum d’investissement.

Les autres charges sont récupérables pour le propriétaire car elles peuvent être réclamées au locataire. Ces charges sont liées à l’usage de la maison ou de l’appartement loués. Factures d’eau, frais de nettoyage des parties communes ou taxe d’ordures ménagères doivent en effet être remboursés par le locataire à son propriétaire.

Peut on augmenter le loyer au cours du bail ?

Une fois par an, le propriétaire peut réviser le loyer du logement qu’il loue mais uniquement si une clause le mentionne dans le bail.

Cependant, l’augmentation annuelle est encadrée par la loi. Cette augmentation ne peut pas être supérieure à la hausse de l’indice de référence des loyers (ou IRL).
Certaines années, cet indice est à la baisse ; mentionnez donc bien dans le contrat de location que le montant du loyer ne se fera qu’à la hausse au risque de devoir abaisser le montant du loyer de votre locataire.
Vous pouvez augmenter le loyer à la date mentionnée dans le bail ou, à défaut, à la date de la signature du bail.

Si vous n’avez pas prévu de clause de révision dans le bail, le montant du loyer devra rester le même durant toute la durée du bail.

Quel montant de loyer pouvez-vous demander ?

Les plus populaires

To Top