Actualités

Paimpol. Les Paysans en colère déversent 50 000 choux sur la route

Près de vingt producteurs de la presqu’île de Lézardrieux ont versé des tonnes de choux-fleurs, sur la route entre Lézardrieux et le carrefour de Kerantour à Pleudaniel

« On veut sensibiliser les pouvoirs publics. Au trois-quarts de la saison, on est très loin du compte », avance Hervé Conan, responsable syndical FDSEA, conduisant son tracteur. Avec une vingtaine d’autres producteurs de la station de Pleumeur-Gautier, il est venu répandre 50 000 têtes de choux-fleurs, hier soir, aux environs 20 h 30, autour du carrefour de Kerantour, en Pleudaniel et celui de la porte de Lézardrieux. Un mouvement approximativement citoyen, vu qu’ils ont eux-mêmes débarrassé la route pour faciliter une circulation assez faible à cette heure de la journée.

L’équilibre financier pas atteint

Depuis que la saison a commencé, les prix n’ont jamais bondit. « Octobre n’a pas été trop mal, mais novembre est une véritable catastrophe. » commercialisé 15 cts la tête, le chou ne fait plus gagné l’homme. L’équilibre financier qui se trouve à 35/45 cts la tête, en fonction du nombre de travailleurs évoluant sur l’exploitation, n’est pas atteint. Le temps rarement doux n’a pas favorisé les choses. « On récolte déjà des choux prévus pour début février… »

Circulation perturbée

Pour l’instant, une déviation avait dû être installée dans le sens Lézardrieux – Tréguier, par les gendarmes, pour éviter les accidents. À 21 h 30, la circulation sur les deux sens n’était pas rétablie, alors que les tracteurs et leur remorques s’en vont vides au fur et à mesure.

Les plus populaires

To Top