Actualités

Ouverture possible du Bataclan fin 2016

Lieu qui a été le théâtre des attentats sanglants du 13 novembre le Bataclan pourrait rouvrir ses portes d’ici décembre 2016 d’après ses gestionnaires. Cependant, ses murs resteront marqués par le drame qui s’y est produit.
Plusieurs propriétaires et gérants des restaurants, bars et discothèques touchés le mois passé ont indiqué via les réseaux sociaux et la presse de leur vœu de rouvrir leur porte rapidement.

Dans un entretien rendu public mercredi par le Monde, Jules Frutos et Olivier Poubelle se questionnent par contre sur l’avenir du Bataclan, qu’ils dirigent depuis 2004 et dans lequel, ils sont actionnaires à hauteur de 30%, et l’autre part détenue par Lagardère Unlimited Live Entertainment.

« Les équipes veulent une reconstruction, les artistes aussi. On en parle beaucoup. Il y a un désir de Bataclan et de retrouvailles », déclare Jules Frutos. « Mais ce sera un long chemin de croix. »

« Plusieurs questions se posent. Quelle salle rouvrir ? Que faire du hall ? Quelle configuration ? Quelle couleur ? Quelle circulation ? Quels accès ? Quels artistes ? », ajoute-t-il.

Le Bataclan semble immobile depuis les attaques. Les passants continuent de s’y rendre comme en pèlerinage, le boulevard Voltaire est considéré comme un mémorial où on ressent une odeur de bougie et constaté les impacts de balles dans la rue qui suit les sorties de secours.

Olivier Poubelle, déclare que le retour à la normale, au moins en apparence, est indispensable.

« Sur Facebook, plusieurs témoignages nous appellent à rouvrir. La reconstruction, c’est un but qui nous aide à tenir », juge-t-il. « Nous espérons vivement à la fin 2016. »

Concert suspendu

Emilie, qui fréquente constamment le Bataclan rencontrée mercredi devant la salle, a du mal à choisir entre le fait d’y revenir, pour faire comme avant dit-elle, et la crainte.

Les deux programmateurs indiquent avoir refusé une proposition du ministère de la Culture d’organiser un concert en hommage aux victimes pour éviter, d’après Jules Frutos, « la mise en spectacle de ces attentats, qui est déjà assez importante ».

Les plus populaires

To Top