Vins

Le Vin français dans l’ère de la modernisation

La classification « Vin de France », commercialisée sur la base d’une marque ou d’un cépage au lieu d’une appellation, particulièrement au niveau mondial, veut persuader les viticulteurs de produire surtout pour elle, et pas uniquement pour les vins à labels.

Désormais, « la production du Vin de France, est faite par défaut », tandis « que la viticulture en France, peut se moderniser, devenir plus écologique et vivante, et dédiée au ‘Vin de France’ pour respecter les critères des marques dans la concurrence internationale », regrette Bruno Kessler, vice-président de l’interprofession Anivin.

Il est également possible à un vigneron de choisir de produire du « vin de France » s’il ne veut pas respecter le cahier des charges de l’appellation qu’il pourrait prétendre.

La création d’Anivin a été faite en 2009 après une amélioration effectuée par la commission européenne en 2008 qui facilité la création de la catégorie « Vin de France » ou vin sans indication géographique (SIG), qui a finir les catégories avec une indication géographique protégée (IGP) ou des labels de qualité tels que les vins AOC.

Privilégier les cépages

Ce nouveau classement a rejoint les vins français préférablement bas de gamme, jadis appelés vins de table. Mais elle a aussi donné la possibilité de privilégier les cépages de ses vins de table, Chardonnay, Merlot, Cabernet-Sauvignon,… mettant fin à une longue tradition visant à promouvoir des terroirs.

Une méthode qui a fournis des résultats probants comme les ventes de bouteilles de « Vin de France » cépage dont la production a été deux fois supérieure en volume entre 2010 et 2015 avec 1,5 millions d’hectolitres.

Mais devant cette réussite, Anivin indique que le problème de la provision, reposant sur les volumes de vin demeurant quand les vignobles AOC et IGP ont récupérer ce dont ils avaient besoin.

Cependant, la production a été moins signifiante cette saison et les vins SIG n’ont bénéficié que de très peu.

Le Vin français dans l’ère de la modernisation

Les plus populaires

To Top