Actualités

Hommage au père Hamel à Rouen le 15 août

L’archevêque de Rouen voudrait canoniser le père Hamel. D’ailleurs, il a lancé la procédure à cet effet. Lundi le 15 août, de nombreux fidèles catholiques se sont retrouvés devant sa tombe pour un recueillement.

Fidèle à sa foi, face à la mort

Plusieurs jours après la mort du père Hamel au sein de l’église où il officiait à Saint-Étienne-du-Rouvray, un culte en hommage au prêtre a été organisé le 15 août de Rouen. Cette messe du 15 août, qui a été organisée dans plusieurs localités de la France « pour la France », pour la mémoire des différentes victimes qui sont mortes suite aux attaques terroristes ou aux accidents avaient un caractère particulier à Rouen. « La France passe des moments difficiles, notre diocèse passe par des épreuves », a indiqué l’archevêque de Rouen, Dominique Lebrun. « Nous avons une pensée pour le père Jacques Hamel, sa famille, sa paroisse, sa commune de Saint-Étienne-du-Rouvray, et nous avons aussi une pensée pour les 13 victimes mortes dans un dramatique incendie » à Rouen, a-t-il déclaré.

C’était un 26 juillet quand le prêtre Jacques Hamel, âgé de 85 ans, avait été égorgé par deux jeunes djihadistes âgés de 19 ans, tandis qu’il célébrait une messe matinale devant plusieurs paroissiens, dans le sud de Rouen. Il aussi la mort de 13 jeunes suite à un incendie dans le sous-sol d’un bar de Rouen, au cours d’une fête d’anniversaire.

L’archevêque de Rouen a indiqué dans son prêche que Marie est montée vivante au ciel, elle n’a pas connu la mort ». Mais il s’était posé la question de savoir si : « la mort a vraiment été battue cette mort qui a arraché Jacques Hamel et les 13 jeunes, il y a aussi la brutalité au Moyen-Orient et dans le monde ».

Le prêtre a réitéré son message qu’il avait annoncé le 2 août passé au cours des obsèques du prêtre d’éviter la tentation « de quitter la fraternité » en se fâchant contre la communauté musulmane.

Lors de cette célébration plusieurs personnalités étaient présentes, sous une sécurité renforcée par la police et l’armée qui avaient encerclé le parvis.

Une procession de foi a quitté la cathédrale pour se diriger vers la basilique mariale de Bonsecours, qui se trouve sur les monts de Rouen. Une fois passé aux vêpres dans la basilique, les fidèles se sont dirigés vers la tombe du père Hamel pour se recueillir, une tombe qui se trouve à côté de la basilique.

Hommage au père Hamel à Rouen le 15 août

Les plus populaires

To Top