Envie de partir aux États-Unis ? La liste des pièces requises a connu un lifting. ESTA est dorénavant le seul document requis pour les ressortissants de certains pays comme la France. Comme toute nouveauté, des confusions persistent et son fonctionnement n’est pas bien maîtrisé.

Les États-Unis n’exigent plus de visa aux Français

La France, comme d’autres pays, est signataire du programme américain d’exemption de visa dénommé VWP. C’est une information capitale pour les détenteurs du passeport français valide qui envisagent de séjourner aux USA lors des vacances ou pour le travail. Fini les tracasseries comme imprimer le formulaire ou répondre à plusieurs sollicitations d’interviews de l’ambassade américaine. Vous pouvez passer par France ESTA pour remplir le formulaire en ligne ESTA, un exercice qui dure à peine quelques minutes. Toutefois, prenez la peine de remplir le formulaire ESTA en ligne au moins 3 semaines avant le jour de voyage.

Un document électronique qui limite les tracas

L’Electronic System for Travel Authorization (ESTA) est le nouveau système utilisé par les autorités américaines pour collecter et contrôler les données des voyageurs par internet. Lorsque les autorités valident la demande, c’est juste pour marquer leur accord vous autorisant à emprunter un bateau ou un navire en partance pour les USA. Cette information est envoyée à toutes les compagnies aériennes et aux responsables de la police des frontières. Au départ comme à l’arrivée, vous devez simplement présenter le passeport correspondant au formulaire ESTA, assurez-vous que les informations soient exactes et que le numéro de passeport soit identique à celui que vous utilisez. À aucun moment, vous n’aurez à présenter la version imprimée de ce document, mais c’est important de conserver une copie imprimée d’ESTA.

Avec ESTA, faites des affaires aux USA

Le formulaire ESTA est valide pour tous les voyageurs qui envisagent, pour une durée de 90 jours maximum, de visiter en profondeur l’Amérique, réaliser une recherche indépendante ou suivre un traitement médical. Les étrangers qui viennent pour des affaires peuvent utiliser cette méthode, la seule condition est de ne pas avoir de bénéfices sur le sol des USA. Sont autorisés, la participation aux réunions, et les négociations. Ceux qui contournent les règles en gagnant de l’argent au cours d’un voyage d’affaires avec ESTA compromettent sérieusement leurs futures chances de voyage.

ESTA : 90 jours maximum pour profiter des États-Unis

Dès votre entrée sur le sol américain, votre passeport reçoit l’aval des mains des agents de l’immigration. Ce tampon vous autorise à vivre pendant une durée maximale de 90 jours. Si l’objet de votre séjour en Amérique vous oblige de séjourner plus de 90 jours, seul le visa fait foi. Autre mise en garde : si vous profitez de votre séjour pour vous rendre au Canada ou au Mexique, vous n’obtenez pas de délai supplémentaire sur vos 90 jours.

ESTA : un document électronique valide deux ans

Le document obtenu sur France ESTA a une validité de deux ans à partir du jour d’approbation et permet des entrées multiples en Amérique. Plus simplement, le voyageur est autorisé avec ce document à voyager plusieurs fois tant que le numéro de passeport y afférant est valide. Chaque séjour doit durer moins de 90 jours, sur l’année le nombre de jours maximal est de 180.

ESTA ou la nouvelle réglementation de voyage pour les USA

Les plus populaires

To Top